Asperges

21042008

 Dans les Dna ce lundi…..

 

  Où sont les asperges ?

La saison des asperges, qui s’étale d’avril à juin, a commencé timidement cette année. Légume printanier par excellence, l’asperge se fait rare et reste donc relativement chère pour l’instant. Enquête sur les étals des marchés strasbourgeois et dans les grandes surfaces.

On ne parle que d’elles depuis quelques semaines. Pourtant, lorsque l’on se rend sur le marché des petits producteurs au château des Rohan à Strasbourg, il faut bien chercher pour trouver une botte d’asperges. « Comme on va vers la fin des légumes d’hiver et que c’est le premier légume frais de la saison, on en parle beaucoup, mais on est bien obligés d’expliquer aux clients qu’il n’y en a pas… », Concède Yvette Mengus derrière son étal, samedi matin. Petits producteurs du côté de Saverne - « où la terre est plus lourde et où l’asperge a plus de mal à se frayer un chemin que dans les terres sablonneuses du côté de Hoerdt  »-, Yvette et son mari n’ont qu’une quinzaine d’ares de terre réservés à l’asperge. Raison invoquée pour ce retard : les matinées fraîches où le mercure flirte avec les 5°C.

« Il suffit juste d’un peu de soleil »

 Même son de cloche chez un marchand voisin : « Je ne suis pas un spécialiste. Mais ceux qui ont des variétés hâtives en ont déjà, moi j’ai des demi-tardives sur 20 ares », explique le producteur de Hurtigheim. Avant de pronostiquer : « La période est là, il suffit juste d’un peu de soleil et ça va aller vite ». Un peu plus loin, Malou Diemer, exploitante depuis une vingtaine d’années avec son mari à Kolbsheim, est l’une des rares commerçantes à en proposer à la vente : « Il me reste quatre bottes d’un kilo et j’en ai vendu une soixantaine… », Compte-t-elle rapidement.

40 kg contre 150 kg en temps normal

 Pour l’exploitante de Kolbsheim, la saison de l’asperge est cruciale : productrice d’asperges sur 80 ares, elle sort dans les champs dès 7 h du matin avec les cinq travailleurs saisonniers qu’elle emploie. « En 24 h, les asperges - qui sont couvertes pour les protéger et pour rester blanches - peuvent pousser jusqu’à 10 cm », souligne-t-elle. Il faut alors les trier, selon leur calibre (16 mm ou 19 mm de diamètre selon la catégorie), les laver et les conditionner en botte.  Pour Malou, les asperges représentent 10% de son chiffre d’affaires annuel et, en saison, près de 90% ! « Cette année, il a fait trop froid. Hier, on en a récolté 40 kg. En pleine saison, s’il fait plus chaud, on atteint 150 kg par jour », explique-t-elle. Et Malou de prévoir : « La saison va se tirer en longueur. En général, elle s’arrête fin mai. Mais cette année, on en cueillera encore début juin. »

« Pas un produit intéressant à vendre »

 Sur le marché de la Marne, l’un des plus grands de Strasbourg, on trouve de l’asperge. Chez Willy Hufschmitt, spécialiste des fruits à noyau et à pépins, il reste deux bottes en évidence sur l’étal. « J’en ai vendu une trentaine ce matin, mais je n’en produis pas, je me fournis auprès d’un producteur de Kienheim. »  Pour lui, comme pour son confrère distributeur de primeurs de Stutzheim, « ce n’est pas un produit intéressant à vendre ». Et pour cause : ils ne font pas de marge bénéficiaire sur les asperges : « Celles d’Alsace tournent autour de 8,50 € voire 9 €. Pour faire de la marge, il nous faudrait les vendre à 10 €… Sauf qu’à ce prix-là, les clients ne les achètent pas. » D’autant qu’un peu plus loin, un autre marchand a réussi à mettre la main sur un lot de 50 bottes de 500 g d’asperges du Sud-ouest qu’il vend à 1,90 € - soit 3,80 € le kilo…

Philippe Dossmann

Dna Édition du Lun 21 avril 2008




Voies

19042008

 

Vlio

Gco

 

Bientôt près de chez nous il y aura du changement, durant les 4 derniers jours, entre les détours, les pertes de temps, c’était un début de nouvelles expériences pour nous.  

Demain !

Idé merci
Voies dans Gco Routes_Strasbg

Si MM. Ries et Bigot nous sauvent la mise, la prochaine fois nous voterons pour qui ?




Histoire sans histoires

18042008

 

 Au démarrage du blog, j’écrivais ces quelques lignes….

« La semaine passée un ‘tract » a nommé le Mont des Oliviers, à quel endroit se situe ce Mont ?

Et un banc surnommé celui du Roi de Rome, à l’ombre de quelle arbre svpl ?

Le clocher d’Offenheim…Etc. Beaucoup d’ »histoire »s à raconter aux petits et aux grands. »

Malgré l’élection du nouveau maire, emoticone malgré les fêtes Pascales, emoticone ces 2 éléments pouvaient nous donner la situation de ce Mont !

Pour le clocher, de multiples articles de notre conteur…Sont disponibles.

Quant au banc, il n’a rien d’unique, car : « En Alsace, il ne reste plus guère que deux cent cinquante bancs-reposoirs sur le millier mis en place entre 1811 et 1854. »

Le banc se trouverait à l’intersection de « la Klamm » et de la départementale direction Hurtigheim.

Durant des années j’ai raconté à ma famille, aux voisins, aux collègues, aux amis, que le roi de Rome [fils de Napoléon], s’était reposé sur un banc unique, lors d’un voyage « incognito » dans notre village…Et que ce banc était toujours là.

Je suis aussi niais et idiot que la personne qui m’avait informé de l’histoire de ce banc !




Grossholtz

18042008

Grossholtz 

Cette semaine l’article « Jean-Paul Grossholtz » devance « cantine », 30 à 29, en sus n’était-il pas le directeur de notre école lors de la mise en place de ladite cantine scolaire ? Donc quasi 59 visites vers notre ancien instituteur.

http://kochersberg.unblog.fr/wp-admin/page.php?action=edit&post=80  

J’ai eu la chance de le croiser, il se porte bien, malgré quelques « bobo » liés à ces 4 x 20 ans.

Il aura 80 vingt ans toute l’année !

Voilà les statistiques des 7 derniers jours :

 

 

 

Hits

/

118

/2008/04/11/jean-paul-grossholtz/

30

/2008/03/13/cantine-scolaire/

29

/tag/conseil-municipal/

24

/commentaires/

23

/2008/03/20/mairie/

16

/2008/04/09/ecole/

15

/2008/04/14/au-revoir/

15

/2008/04/14/anniversaire/

14

/2008/04/13/dimanche-13-avril-2008/

14




Cantine

17042008

 

 Si l’on ne tient pas compte de l’épisode « Elections municipales » et « mairie », le seul point vraiment recherché et visité par les internautes, c’est la cantine.

 Hits 

594

/2008/03/12/elections-municipales/

116

/tag/conseil-municipal/

112

/commentaires/

96

/2008/03/13/cantine-scolaire/

94

/2008/03/19/maire/

77

/qui-je-suis/

60

/2008/03/20/mairie/

60

/2008/03/22/stutzheim-offenheim/

56

/tag/nouvelles/

52

Statisques de ce petit blog, chiffres pour 2 mois.




Poste

17042008

Poste

Aujourd’hui un internaute a commis une recherche: « poste Stutzheim-Offenheim« .




Gco pacte écologique

16042008

 emoticoneLes positions (voir Dna) de Monsieur Zeller, sont renouvellées et commentées dans  Le Monde

Voilà l’article !….

Controverses automobiles autour de Strasbourg

Strasbourg Correspondance

Adrien Zeller, président (Ump) du conseil régional d’Alsace, vient de créer un vif débat en suggérant de limiter la vitesse à 110 km/h sur les autoroutes d’Alsace. Cette mesure – une idée abandonnée du Grenelle de l’environnement – fait partie du « pacte écologique » qu’il a proposé au ministre de l’écologie, Jean-Louis Borloo.

M. Zeller demanderait en contrepartie des aides financières pour la région, proportionnelles à la baisse des rejets de gaz carbonique ainsi obtenue. Des subventions qu’il affecterait à des investissements en faveur du rail et de la biodiversité.

Cette idée a provoqué la colère de l’Automobile-club d’Alsace. « Après le Tgv à basse vitesse (les rames roulent sur ligne classique dans les Vosges et la plaine d’Alsace), voilà les autoroutes d’Alsace elles aussi ralenties… », a ironisé Roger Braun, son directeur général.

« TÔLES FROISSÉES »

Cette préoccupation écologique n’a pas empêché M. Zeller de réaffirmer son soutien au projet de grand contournement ouest autoroutier de Strasbourg (Gco), censé désengorger la rocade mais très contesté au nom de l’environnement (Le Monde du 1er avril). De nombreux recours ont été déposés devant le Conseil d’Etat, et le nouveau maire (Ps) de la ville, Roland Ries, émet de sérieuses réserves, appuyé par ses alliés Verts.

Pour M. Zeller, ce tronçon d’autoroute à péage de 24 km, prévu pour 2012, est « indispensable » : « Sur l’A35, s’il y a deux tôles froissées aux heures de pointe, tout s’arrête. » Le Gco, rappelle-t-il, n’a pas vocation à faciliter la pénétration en ville. « Pour cela, il y a d’autres dispositifs : le tram-train, les gares mixtes train-tramway, en sachant que le trafic ferroviaire a aussi ses heures de pointe. » Le Gco sera là pour contourner l’agglomération, ce que le train ne fait pas aisément.

Mais le président de la région Alsace pose des conditions à ce projet : « Il faut le rendre obligatoire pour les camions en transit, malgré le péage, comme on l’a fait à l’époque sur l’A4 Strasbourg-Paris en Alsace. » Sur l’A35, ainsi soulagée, il propose de « dédier une voie aux transports routiers collectifs ».

Plus globalement, suggère Adrien Zeller, les questions de circulation devraient aussi être réglées par des choix de décentralisation : « En concentrant les administrations ou les hôpitaux à Strasbourg, par exemple, nous créons les congestions. »

Et anticipant sur les débats à venir, il prévient le nouvel édile, Roland Ries : « Il serait injuste de créer un péage urbain aux entrées de Strasbourg pour freiner l’essor de l’automobile. Toute mesure brutale est vouée à l’échec. »

Jacques Fortier

Cela devient un peu n’importe quoi ?emoticone

Quant au blog qui ne savait pas écrire Kochersberg, l’éditeur [Johnny H....é], a rectifié et s’est excusé

Quant à notre ancien maire Jean-Daniel Zeter,que peut-il encore pour nous, pour le Gco ? lolemoticone




Anniversaire

14042008

Souhaiter

Se rappeler, en parler, écrire…Nos anciens méritent un peu de respect, un peu d’hommages, des « Saluts« , des encouragements…

Certains sont plus anonymes, avaient une vie publique discrète, à titre personnel je pense qu’un peu de reconnaissance fait toujours plaisir.

Je ne veux pas non plus souhaiter tous les anniversaires, ce n’est pas mon rôle…La toile est un espace de communication incommensurable, les possibilités existent donc.

Etienne Lux aura 83 ans avant la fin du mois, il était maire d’Offenheim, co-fondateur de la réunion des deux villages et il me semble, premier maire de Stutzheim-Offenheim.

Tous les 5 ans vous élisez votre député, Monsieur Etienne Lux était député ; il avait de nombreux autres rôles…Vraiment une personnalité de plus dans notre village.

Les autres, je pense à vous, mais je ne sais pas [au risque de me répéter], gérer seul(e) toutes ces informations.

Un espace pour les habitants, un ami faisait hier le lien entre l’Aréopage d’Athènes, le discours de Paul au début du christianisme et internet, les sites, les blogs…Un rapport, un lieu, des échanges.

Pourquoi pas ?




Au revoir

14042008

Au revoir les voitures

Gainsbourg avez donné le ton !

Pendant une semaine sur une bonne partie de nos deux villages, plus spécifiquement à Stutzheim, pas de bagnoles !

C’est la campagne, le calme, loin du Gco…

Les années passent, qu’est devenu cette motion qui proposait d’emprunter la route existante au départ de la N4, qui pouvait rejoindre le nouveau petit site industriel près du rond-point à Wiwersheim ?

Cette proposition [petite étude sérieuse] est à la mairie depuis longtemps, à peine 2 km de route à créer !

Pour présenter des alternatives au Gco, si chaque commune concernée, ressortait rapidement un dossier vert, un peu « fou » ou léger pour certains, mais déjà un peu « bossé« …En jetant des passerelles entre ces projets, des solutions existent.

Nous pourrions ainsi profiter du calme, de la sécurité, ne seront sur nos routes que les tracteurs qui préservent leur aire de jeux.

Aux jeunes nous diront « Respire » en oubliant une bonne quantité des paroles de Mickey 3D.

 




Clin d’oeil

13042008

 

 Salut

Image de prévisualisation YouTube

 

Et merci !







rwandanostalgie |
SEFCO |
Oliverchris dreaming of Quebec |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | dahirafemmesmouridesbayefal...
| Saint-Michel les Portes
| loi malraux versailles